• Manifestation du 27 avril 2024 à CATTENOM

    Avec la Coordination Antinucléaire Nord-Est, Stop Fessenheim appelle à manifester à Cattenom

    . .

    Afin de permettre au plus grand nombre de participants de rejoindre la manifestation à Cattenom, un regroupement en bus sera prévu au départ de Mulhouse, Colmar, Sélestat, Strasbourg, Saverne et Sarre-Union.

    HORAIRES
    * ALLER *

    5h50 : Départ de Mulhouse gare centrale
    6h35 : Arrêt à Colmar gare centrale

    7h15 : Arrêt à Sélestat parking Ht Koenigsbourg
    8h05 : Arrêt à Strasbourg gare centrale

    9h00 : Arrêt à Saverne gare de péage
    9h45 : Arrêt à Sarre Union gare de péage

    Arrivée à Cattenom à 11h30

    * RETOUR *

    Départ de Cattenom à 18h00

    19h45 : Arrêt à Sarre Union gare de péage
    20h30 : Arrêt à Saverne gare de péage
    21h25 :Arrêt à Strasbourg gare centrale

    22h15 : Arrêt à Sélestat parking Ht Koenigsbourg
    22h55 : Arrêt à Colmar gare centrale

    Arrivée Mulhouse

    Voilà, ça fait une grosse journée, comme dans le bon vieux temps.

    Tarif 
    – petits budget à 10 Eur
    – tarif « normal » de 25 Eur

    Inscription : contacter Christian au +33 6 36 17 15 55 ou par mail : zerr.c@posteo.net

    CATTENOM : il est temps de dire STOP !

    La Coordination Antinucléaire Nord-Est organise une manifestation samedi 27 avril devant la centrale nucléaire de Cattenom, l’une des plus grandes d’Europe.

    La commémoration de l’accident de Tchernobyl du 26 avril 1986 nous rappelle que le nucléaire est une énergie dangereuse.

    L’objectif sera de dénoncer la relance de cette énergie en France imposée par l’État avec le projet de construction de réacteurs pressurisés européens (EPR) un peu partout sur le territoire et la volonté de prolonger des installations vieilles pour la plupart de plus de 40 ans.

    Mis en service entre 1986 et 1991, les quatre réacteurs de Cattenom connaissent un nombre d’incidents chaque année plus important, mettant en danger les habitants de la région mais aussi de Belgique, du Luxembourg et d’Allemagne, qui ne seront pas épargnés en cas d’accident. Thionville, Metz, Arlon, Luxembourg-ville, Trêves, pour ne citer que ces quelques villes, pourraient être lourdement contaminées.

    Le tout dans un contexte géopolitique incertain, marqué par des conflits et des tensions entre les états sur le continent, mais aussi par le réchauffement climatique, qui met d’ores et déjà à mal les centrales grandes consommatrices d’eau . Le lac artificiel de Pierre-Percée dans les Vosges, construit par EDF pour assurer le refroidissement de Cattenom, voit son niveau baisser dangereusement à mesure que les sécheresses se multiplient.

    Dans ces centrales, véritables machine à irradier, les employé.e.s des entreprises sous-traitantes sont de plus en plus précarisé.e.s.
    Pour toutes ces raisons, il est temps de dire stop à cette énergie qui a à maintes reprises prouvé sa létalité. Et dont notre pays pourrait aisément se passer, comme le montrent de plus en plus d’études (Négawatt, ADEME, etc.) et de pays dans le monde.

    (voir plus haut pour le bus au départ d’Alsace)

    . .
    . .

    Signataires et partenaires :

    Attac Moselle

    Bure stop 55

    Cacendr

    CNT

    Collectif Électriquement Responsable (Fessenheim).

    Collectif Infos Antinukes (Nancy)

    CSFR (Comité pour la Sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin)

    EODRA (asso élu.es opposé.es à l’enfouissement des déchets radioactifs)

    Fédération anarchiste

    Fédération libertaire de Lorraine

    Greenpeace Metz

    Gingko mon amour

    Le Chaudron des Alternatives (Centre Alsace)

    Les Écologistes Lorraine

    Les Semeuses

    LFI 52

    LFI 54

    LFI 57

    Lorraine Nature Environnement

    MAN Nancy (Mouvement pour une Alternative Non Violente

    Meuse Nature Environnement

    MOC-Nancy (Mouvement de l’Objection de Conscience)

    Sortons du nucléaire Moselle

    Stop Fessenheim

    Stop Transports-Halte au Nucléaire

    Thur Écologie Transport

    Vosges Alternatives au Nucléaire

    SDN Nord Franche Comté