Conséquences de Hiroshima

Bilan de Hiroshima :

  • environ 80 000 morts immédiats (dûs à aux effets de la bombe : souffle et éclair)
  • 150 000 à 170 000 morts dans les mois qui ont suivirent (dus aux radiations)

On n’a plus trouvé aucune trace des gens qui se trouvaient dans les 500 m autour du lieu de l’explosion.

Les survivants (il en reste, oui) se trouvaient tous à au moins 2 kilomètres de l’explosion ou bien avaient été protégés par hasard de par leur position au moment de l’explosion : sous terre, dans un bâtiment non soufflé.
Comme il n’a pas plu à ce moment, la bombe n’a pas entrainé de retombées radioactives supplémentaires.

PETIT INTERMÈDE CULTUREL
Sous l’occupation militaire américaine et jusqu’à sa fin en 1952, une censure empêcha toute description des bombardements dans les médias japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 67 = 72


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
[ Je veux un autre calcul ! ]

Retour en haut
Aller au contenu principal